Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Lourdes Pélé des collégiens Confirmés : J'y vais !!!!

 

 

Marquez déjà le rendez-vous dans votre Agenda :


agenda  

du 24 au 28 octobre 2011

 

 

 


 

 

Témoignages des Années Précédentes

2010 : Aumônerie de Brignoles

clic.JPG   Paul revient de Lourdes, demain ce sera toi !

 

Toussaint 2010 Lourdes

2009:Aumônerie de Lorgues                                  

 

"Y a pas à dire, mais entre chrétiens, on sent bien que quelque chose, ou plutôt quelqu’Un (sûrement Dieu lui-même !) nous relie, nous soude, nous rend confiants les uns envers les autres. "

Le Pélé de Lourdes ? Trop trop bien !!! On n’ avait pas envie de rentrer à Lorgues, pas envie que ça s’arrête ! On a eu le soleil tout le temps : il valait mieux parce qu’on a bien marché !

 

L’arrivée

Dés notre arrivée, les 4 cars nous ont laissés à Bartrés, là où Bernadette Soubirou a vécu chez sa nourrice. On nous a donné un foulard, un dizainier, un tee-shirt, et un badge pour bien nous repérer dans la foule des pèlerins venus de France et du monde entier…

On a marché sur 4 kms environ, comme de vrais pèlerins, en chantant et en priant. On n’ était plus de 200 avec les accompagnateurs de tout le diocèse de Fréjus-Toulon. On a tout de suite fait connaissance les uns avec les autres. Et puis on est arrivé à Lourdes, à la grotte des apparitions de la Vierge Marie à sainte Bernadette.

Ensuite, déjà bien fatigués par le voyage (10 h quand même ! Départ à 6 h du mat de Draguignan !) on est allé à l’ hôtel (2 étoiles) récupérer nos affaires, s’ installer dans nos chambres à deux lits, et prendre une bonne douche avant le dîner. Puis la veillée de prière de 20 h à 22 h !

 

Premier jour : le Baptême

Le lendemain, c’était le thème du Baptême. Levés de bonne heure et de bonne humeur on a commencé par la louange. Le père Le Tourneur, dit le Père « Rapeur » nous a fait une prière en slam (comme le chanteur Grand Corps Malade), une sorte de poème, de rimes, dits sur un rythme saccadé.

Ensuite, on s’est séparé en petits groupes pour remplir le questionnaire du carnet qui ne nous a pas quitté du séjour. Puis la messe.

Alors, la messe, oui !, avec tout ce qu’il faut. Mais de façon extra-ordinaire ! Comme chez les afro-américains ! On a chanté en faisant des gestes, des chorégraphies… On a tous participé parce qu’on était entraîné par les Sœurs de la Consolations et le groupe des Brésiliens. Obligés de faire la fête…même les plus timides se sont lâchés !

Y a pas à dire, mais entre chrétiens, on sent bien que quelque chose, ou plutôt quelqu’Un (surement Dieu lui-même !) nous relie, nous soude, nous rend confiants les uns envers les autres. On se sentait entre amis (alors qu’on ne se connaissait pas !).  

 

On était tous là pour un même objectif : vivre ensemble un temps religieux où l’amour de Dieu et du prochain prend vraiment sens et se vit concrètement dans tout ce qu’on a fait pendant le séjour.


Cet après-midi du jeudi, les volontaires ont a eu la chance de pouvoir rentrer individuellement, tout entier, dans le bassin d’ eau de la source. Et ainsi renouveler son baptême, redonner, de nous-même, en tant qu’ado, notre volonté d’ appartenance à Dieu et à la religion catholique. Le fait que l’eau ne soit qu’à 7° n’a pas été un problème. On en ressortait pratiquement sec ! Personnellement, juste après le baiser sur la statuette de la Sainte vierge posée en face de moi dans le bassin, j’ai senti que j’avais obtenu une grâce. C’est comme ça, j’en étais sûre au fond de moi !

Et puis on a fait le chemin de croix, réalisé par Mme FayKod, une sculptrice de Aups (83), grandeur nature et vraiment impressionnant ! Ensuite, on a dû choisir entre plusieurs ateliers : icônes, CCFD, … Pour une activité d’une heure avant la pause douche et le repas. Pendant la veillée qui a suivi, on a chanté des chants tout calmes, tout doux pour adorer le Seigneur et faire juste un fond sonore pour pouvoir chacun se confesser.

 

Deuxième jour : l’Eucharistie

Le vendredi, le sujet était « l’ Eucharistie ». Rendez-vous comme chaque jour à 8h30 à la chapelle Notre Dame pour louer la Trinité de Dieu et écouter l’enseignement. Ensuite, répartition en petits groupes, messe et repas. A 14 h, nous sommes partis sur les pas de sainte Bernadette. On a visité sa demeure, un moulin, puis un cachot où elle s’est isolée volontairement pour se donner entièrement, se soumettre à Dieu dans le but de devenir religieuse. En fin de journée, toujours les ateliers, le temps de pause, le dîner et la veillée.

 

Troisième jour : la Confirmation

Le dernier jour, déjà ! On a parlé du sacrement de la Confirmation. On a bien réfléchi et chacun à dû exprimer à notre Père évêque l’engagement qu’on avait envie de prendre pour notre vie d’adulte. Du style, aller vers les autres, parler de Dieu, prier plus, rendre service… et puis on est monté au village des jeunes. On y a pique-niqué, au soleil, dans une chaleur de 24°, super sympa ! On a papoté et puis on a fait un grand jeu, des ateliers sportifs ou intellectuels, comme à Cotignac sur la vie de saint Paul. Sauf que là, c’était sur la vie de sainte Bernadette. Sans oublier l’animation exceptionnelle des Brésiliens, jamais fatigués !

On s’est bien marré et on sait tout sur Bernadette maintenant ! On s’est échangé pleins d’adresses MSN parce qu’ il fallait déjà penser à ranger nos affaires et refaire nos sacs pour les déposer en soute dans le car avant de partir avec notre petit sac à dos faire les magasins de souvenirs pour les ramener chez nous … On a célébré la messe à 17h30 avant le repas et la procession aux flambeaux de la Vierge couronnée vers la Grotte. Tout cela sans se dépêcher parce que tout était très bien organisé.

 

Le départ

A 21 h nous étions répartis dans nos cars après avoir dit Adieu à Lourdes et à nos nouveaux amis…

ADIEU ? Certainement pas ! On s’est tous dit qu’on allait mettre des sous de côté pour tous se donner rendez-vous l’année prochaine ! On sera encore plus nombreux puisqu’il y aura les nouveaux Confirmands 2010 !

Pauline, Aumônerie de Lorgues.

 

 

 

 

Published by