Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 08:58

index.jpgNotre collecte de carême sera l'un des 3 axes que vivra la paroisse, à savoir -en cette année de la Foi- :

le financement de la formation d'1 séminariste de la Castille. 

Chaque séminariste a besoin de 150 bienfaiteurs : nous serons l'un d'eux ! GRACE A VOUS TOUS ! ALors MERCI
Cette collecte se fera lors du DD Collège du 22 mars.
De plus, lors de ce DD, à la place de financer du fromage, du pain, des boissons.... l'argent non dépensé (PUISQUE CE SERA BOL DE RIZ DANS LES DD) viendra s'ajouter à tous vos DONS.       
(La collecte du lycée se verra avec le père arnaud)


Merci de parler de cette participation financière avec votre enfant. Ne peut-il pas se 'priver' de tel ou tel achat de bonbons ou DVD ou même cigarette -je pense aux lycéens- pour se tourner vers l'autre, être plus attentif et donner afin permettre au séminariste que nous avons choisi d'aider, de nous apporter, en cette année de la foi, le Christ.

Voici ce que disait Benoît 16 sur l'aumône :
"En ce traditionnel Message pour le Carême, je voudrais m’arrêter pour réfléchir sur la pratique de l’aumône : elle est une manière concrète de venir en aide à ceux qui sont dans le besoin, et, en même temps, un exercice ascétique pour se libérer de l’attachement aux biens terrestres. Combien forte est l’attirance des richesses matérielles, et combien doit être ferme notre décision de ne pas l’idolâtrer ! Aussi Jésus affirme-t-il d’une manière péremptoire : « Vous ne pouvez servir Dieu et l’argent » (Lc 16,13).

L’aumône nous aide à vaincre cette tentation permanente : elle nous apprend à aller à la rencontre des besoins de notre prochain et à partager avec les autres ce que, par grâce divine, nous possédons. Dans l’Évangile, l’avertissement de Jésus est clair envers ceux qui possèdent des richesses terrestres et ne les utilisent que pour eux-mêmes. De plus les paroles de saint Jean prennent des accents de vive remontrance : « Si quelqu'un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l'amour de Dieu demeure-t-il en lui ? » (1 Jn 3, 17).

Chaque fois que, par amour pour Dieu, nous partageons nos biens avec notre prochain qui est dans le besoin, nous expérimentons que la plénitude de la vie vient de l’amour et que tout se transforme pour nous en bénédiction sous forme de paix, de satisfaction intérieure et de joie. En récompense de nos aumônes, le Père céleste nous donne sa joie.

Pour que vous ayez une petite idée :

La formation d’un séminariste coûte environ 16 700 € par an qui se décomposent ainsi :
- 7 800 € par an pour les frais de formation et d’enseignement,
- 4 000 € pour l’hébergement,
- 700 € pour les charges de personnel (cuisines, ménage, administration…),
- 1 500 € pour les frais de déplacement,
- 2 700 € pour la nourriture.

Published by Aumônerie de Brignoles - dans Infos aumônerie